• + CHRONIQUES DE NOS VENDANGES +

      Suite ...

    Après avoir écoulé nos cuves de vin rouge et les maintenir à 20° pour enclencher la fermentation malolactique, nous nous sommes occupés des blancs, clairets et rosés.

    Il est souhaitable de préparer ces vins avant leur mise en bouteille qui aura lieu début décembre pour que vous puissiez vous régaler lors de cette fin d'année. 

    Il n'y a pas de fermentation malolactique pour ces vins frais dans le but de  conserver leur acidité. Par l'ajout de soufre nous bloquons cette fermentation.

    La présence de protéines instables dans les blancs, clairets et rosés peut provoquer l'apparition d'un trouble en bouteille, appelée casse protéique qui laisse des traces jaunes sur les parois et le fond des bouteilles, préjudiciable à leur commercialisation.                                      Pour éviter ce désagrément nous "collons" nos vins avec une argile appelée Bentonite, argile minerale naturelle, qui  a le pouvoir d'absorber ces protéines. Elle a été découverte prés du  Fort Benton aux Usa en 1888, d'où elle tire son nom. 

                                                   Le vin est pompé en circuit fermé et avec un oenodoseur (de toutes petites doses sont injectées dans ce circuit) nous ajoutons cette argile au vin. C'est une "colle" lourde qui chute facilement au fond des cuves et qui est éliminée par soutirage après 5 jours.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :