•  

    + LE SOUFRE - FLEUR +

    Nous n'avons toujours pas de menace de mildiou (et nous nous en plaignions pas), faute de pluie contaminatrice.

    Par contre, il est nécesaire d'être vigilant avec l'oïdium car les rosées du matin et les températures élevées favorisent son apparition et la période de la fleur rend la plante encore plus sensible à cette maladie. Nous avons appliqué du soufre-fleur avec une poudreuse, en encadrant "la fleur".

    Nous vaporisons sur les vignes cette poudre (à la différence du soufre mouillable), cela à comme action de faire "sauter" les derniers capuchons floraux, de cicatriser les blessures sur les grappes.

     Nous avons traité toutes les parcelles en culture bio, pendant cette periode.

      

    L'atelier

      

    L'atelier

      

      L'atelier

      


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :