•  

     

     

     

     + EN TÊTE A TÊTE +

    La taille est  un rendez-vous hivernal, un tête à tête annuel entre le vigneron et chaque pied de vigne, un moment crucial pour   les prochains mois, dont découlera en partie la production future. 

     Nous avions fini de tailler le vendredi avant l'episode neigeux. Nous étions en avance, cela est assez rare pour l'indiquer,  les conditions climatiques connues cet automne y sont pour beaucoup!. Il ne restait qu'une parcelle sur laquelle  nous voulions faire des essais avec une taille différente.

    Toutes nos parcelles sont  taillées en guyot double sans cot, dite  taille bordelaise. Nous coupons les bois de l'année passée et nous choisissons de nouvelles branches (avec 5 boutons par aste) qui à leur tour donneront les raisins de cette nouvelle campagne. Cette taille permet de plier le plus plat possible, toujours dans l'objectif d'avoir une vendange étalée (notre obsession du  fil à linge...).

    Prochaine etape le pliage (attacher les branches laissées, au fil de fer), puisque le tombage des bois a été fait en suivant la taille et les sarments broyés dans les rangs (dans d'autres vignobles, on brule ces sarments dans les vignes).

      

    Pied non taillé

      

      

      

    Taille dite bordelaise

      

     Mais nous avons certaines parcelles sur lesquelles nous avons du mal à "brider" la production, pour lesquelles nous avons pensé que   la taille habituelle ne devait pas être  adaptée.

    Nous avons donc décidé d'essayer une autre taille : la taille en cordon de royat. En gardant "les vieux bois" sur lesquels les raisins de cette année ont poussé, nous régulons la production de ces vignes, homogénéisons la sortie et la maturité des raisins.                                          C'est une taille qui a la réputation d'être plus qualitative mais qui a aussi ses inconvenients: les bois  grossissent (puisqu'ils sont gardés d'une année sur l'autres), et lorsquil faut les couper les plaies de taille sont importantes (facteurs de risques de maladies des bois).

     C'est aussi une taille qui permet de gagner du temps sur le pliage puisque nous gardons les bois déjà attachés au fil de fer.

     La récolte prochaine nous dira si nous avons eu raison... ou pas!

      

    Ancien bois que nous allons garder et "nettoyer"

      

      

      

      

      

      

      

    Pied taillé en cordon de royat

      

    .

      

     

    La taille est l'opération  la plus longue et la plus délicate de tous les  travaux effectués dans les vignes. Pas de "process" systématique à appliquer à chaque pied, puisque ils sont tous différents. Il faut à chaque fois réfléchir et adapter sa taille à la configuration du pied. Son importance dans le cycle de la vigne,   la reflexion qu'elle demande, les conditions climatiqes dans lesquelles elle se déroule en font   un moment toujours très particulier pour tous les vignerons. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :