•  

    + RETOUR ... BIS +

    Après Montréal et les deux institutions qu'il ne fallait pas rater: aller manger un morceau de poulet au SAINT HUBERT, et boire un café au CAFE OLYMPICO, direction Washington D.C aux Etats-Unis, ville que nous commençons à bien connaitre.  

     Dégustations organisées dans des magasins,  présentations de notre gamme dans des restaurants et boutiques, formation des nouveaux vendeurs de notre importateur à nos vins, voilà notre programme pour les prochains jours.

      

      

     

    Boutique visitée avec un nombre de références impréssionnant, où les vins français et bordelais sont peu nombreux.

     

    Notre Bordeaux Superieur Chateau La Mothe du Barry dans les rayons d'un Whole Food.

     

    Premier "tasting" dans une jolie boutique FINEWINE: à la  dégustation et à la vente une partie de notre gamme. C'est toujours un plaisir, les clients sont ravis de nous rencontrer, de goûter et très souvent d'acheter! C'est dans cette boutique que nous avons eu la surprise d'avoir une cliente qui dégustait nos vins à la paille. Nous connaissions cette mode pour le champagne dans les boites de nuit ultra-branchées, mais là, une samedi après-midi dans un petit centre commercial d'une petite ville américaine, ce fût une première!

     

      

      

     

    Mise en avant de nos vins lors de la dégustation

     

    Petit clin d'oeil à l'histoire, nous avons fait déguster nos vins au sommelier d'un restaurant situé dans l'immeuble WATERGATE, oui, le vrai!

     

     

        Notre Bordeaux Chateau Les Arromans au verre dans         ce restaurant situé dans l'immeuble WATERGATE

      

     

    Là encore, chose impossible en France, dégustation dans les bureaux d'une boutique, dans des petits verres en plastique. Surement que cela ne met pas en valeur nos vins et qu'un contenant un peu plus grand en verre serait mieux. Mais c'est ici une pratique courante!

      

      


      

      


    Clin d'oeil  : sur une étagère du bureau une bouteille de chez DAVID BRUCE, winery californienne où Joël a fait un stage lors de ses études.
     

    Ces quelques jours passés tous les ans, depuis de nombreuses années maintenant, auprés de Laurent et Cindy sont aussi pour nous  une immersion dans la vie américaine (même s'ils sont tous les deux issus de l'immigration). Mais aussi une découverte de nombreux vins, d'autres vignerons, nos connaissances oenologiques et notre plaisir sont toujours plus grands à notre retour.

    Grande bouteille ouverte un soir, VEGA SICILIA RESERVA UNICO, un assemblage de trois millésimes dans 52 barriques. LE PLUS GRAND NOM D'ESPAGNE! Grande émotion à l'ouverture, c'est une bouteille que nous n'aurons pas l'occasion de re-goûter de sitôt.

      

               

    VEGA SICILIA dans sa robe givrée

      

     

    Autre grande émotion, lors d'un diner au restaurant CITRONELLE, un des plus grands de Washington : meilleur chef et meilleur restaurant des USA.

    Là encore de nombreux vins à découvrir sur tous les plats du menu dégustation, mention spéciale pour le morceau de boeuf cuit pendant 60 heures, 60 heures vous avez bien lu, à 50° sous vide. Croustillant sur les bords, et fondant à l'intèrieur, une sensation inconnue qui ne ressemble à aucune autre cuisson! Invités par notre importateur ce fût une très belle soirée, seul bémol le bruit comme dans tous les restaurants en Amérique du Nord, il est difficile de se parler sans elever la voix!

    Quelques uns des vins dégustés lors de diner... 

      

              

    Nous avons eu l'occasion de goûter une grande partie des  vins de ce vigneron, Thierry Germain, durant ce séjour, beaucoup de plaisir à chaque fois!

     

                 

      Encore mieux lorsque le vigneron partage votre table, un Beaunes 1ier Cru de Nicolas Rossignol

     

    Laurent, le sommelier de Toulouse et l'autre Laurent, notre importateur aussi de Toulouse.

     

                  

      Amuse-bouche à "l'amèricaine" le show peut commencer!

      

                  

    Consommé de petits pois au homard

      

                 

    Rizotto de calamars sans le riz

     

    Pâtes fraiches et foie gras frais caramelisé

      

    Escargots et ris de veau en "cage"

     

    LE morceau de boeuf cuit 60 heures

     

    Le pré-dessert  et le dessert bien américian!

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :