•    

    + DANS LES VIGNES +

    Jusqu'à Jeudi dernier, jour de l'Ascension, nous avons eu  quinze  jours passés sous le soleil nous permettant de bien avancer les travaux dans le vignoble. Ce beau temps après les nombreuses pluies avait permis à la vigne de bien pousser et de prendre de belles teintes de vert. Mais à y regarder de plus près, lors du début des épamprages, nous nous sommes aperçus que la gelée du 16 avril avait fait quelques dégâts et que nous avions surement frôlé "la correction" de très peu...

     

    Le vignoble commence à prendre ses couleurs

      

     

      Attaque d' Escoriose  sur les branches,la pluie est à l'origine de l'apparition de ce champignon

     

    Feuille ayant souffert de la gelée

      

    Les vignes sont tondues et les dessous de pieds sont travaillés, ces deux travaux se font en un seul passage: gain de temps et bilan carbone amélioré!

     

    Dessous du pied travaillé et fond tondu

     

    Durant cette periode, nous avons traité une nouvelle fois, il fallait protéger la nouvelle végétation, qui  a poussé à grande vitesse. Mais les prévisions pour ce long pont (prévisions malheureusement réalisées) nous ont obligés à renouveler la protection de la vigne, et ce fût fait par Christian ce Jeudi, même férié!

    En bio pas de moyen curatif, seulement du préventif, il faut donc traiter avant chaque pluie conséquente.

     

    Nous avons commencé l'épamprage dans le coeur du pied. Le but est d'éviter une trop grande concurrence avec les branches porteuses de raisins, et permettre aussi que les raisins ne soient pas dans quelques semaines les uns contre les autres: donc ne laisser que les branches nécessaires. Travail long, méticuleux, nous en avons pour de nombreuses journées.

      

     

      

    Pied de vigne avant l'epamprage et l'ébourgeonnage 

      

      

      

    le coeur du pied de vigne epampré et ébourgeonné

    Pampres coupées

     

      

    Nous avons aussi commencé à épamprer le pied de la vigne, mécaniquement. Lors les pampres (les branches qui poussent sur la base du pied) sont jeunes, il est facile de les détruire avec des brosses qui frottent les pieds. Le mauvais temps, revenu, nous empeche de continuer ce travail.

    Encore ce début de semaine sous la pluie avec des températures basses, l'amèlioration devrait arriver en milieu de semaine, que du bon pour la vigne ... et pour nous aussi! 


      


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :