• + TROISIEME JOUR ... c'est Rosé +

    Sous un temps très, très maussade,(vous savez  celui qui donne envie de se recoucher dés le lever...) nous avons vendangé hier les parcelles sélectionnées pour faire notre Rosé.

    Nous choississons de faire du rosé de pressée pour plusieurs raisons : obtenir un vin plus clair en dosant le temps de pressée, avec des degrés "adéquates" pour un rosé en sélectionnant les parcelles aux degrés les moins élevés, et pour développer les aromes fermentaires plutot que les aromes variétaux.

     

    Premier jus de rosé récolté hier, sa couleur est plus foncée avant les fermentations qu'à la fin  

      

    Les jus ainsi récoltés après pressée sont mis en cuve. Pendant les heures qui suivent les bourbes se déposent au fond de la cuve. Nous pouvons ensuite debourbée et remonter les températures comme pour les blancs, pour faciliter le début des fermentations.

    Les bourbes récoltées seront filtrées en fin de semaine  comme celles des blancs vendangés mardi.

    Les prévisions météorologiques sont fantaisistes, et nous ne savons toujours pas à "quel saint se vouer": anticiper les vendanges des rouges ou pas, gagner au risque de perdre, ne pas prendre de risque même s'il manque encore quelques jours ... 

      

      


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :