• + TU BROIES OU TU BRÛLES ? +

     

     

     

     

     

    Nous avons profité des belles gelées matinales de ces  derniers jours pour broyer les sarments déposés au milieu du rang lors du tombage des bois.

    Cela apporte de la matière organique à nos sols,  fertilisés à cette occasion: c'est un cycle que nous bouclons.

    D'autres vignerons préfèrent, souvent pour des raisons techniques, brûler ces branches. C'est l'image d'épinal, d'une femme alimentant un feu dans une brouette à feu.

     

     

     

     Brouette à feu champenoise

     

     

    Les astes au milieu du rang

     

     

    Après le passage du broyeur

     

     

    Christian en action

     

    le broyeur

     

     

    Après le broyage, nous avons commencé le  secayage toujours lors de magnifiques journées d'hiver, enfin!. Tous les ans il faut entretenir les fils de fer, changer les piquets cassés qui s'usent avec le temps. Il faut donc passer dans tous les rangs pour verifier chaque piquet et chaque fil de fer.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :