•  

    + GARDER LES YEUX OUVERTS ... +

    Il y a comme cela des instants, des spectacles, des saisons, des paysages... qui nous enchantent toujours et encore, malgré leurs répétitions.

    Le soleil se léve jours après jour sur nos vignes embrasant très souvent l'horizon, le ciel nous apporte presque quotidiennement des spectacles incroyables, automne après automne la végétation se pare de couleurs fabuleuses et ... nous ne nous en lassons pas.

    Aux toutes dernières heures de  ces taches flamboyantes, nous partageons avec vous quelques clichés volés dans nos campagnes, car très vite le paysage deviendra  monochrome.

     

     

     

     

     

     

    Déjà au moment des vendange les feuilles avaient changé de robes

      

     

     Nous pensions l'hiver venu, mais pas encore...

     

     

    le village de Moulon dans la brume 

     

    Quelques rayons de soleil illuminent nos coteaux 

      

     

     

    Notre plante sous un ciel etincelant  

     

    Paysage d'automne

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

      

     

     + RETOUR DANS LES VIGNES +

    Entre deux cuves à écouler, nous étions revenus dans les vignes pour commencer l'installation de jeunes  plantes. Même si les vinifications ne sont pas encore terminées, il est nécessaire de penser à Demain, et aux années futures ...

    Plantations du mois de juin 2012, il était temps de s'occuper d'elles. La semaine dernière nous y avons consacré tout notre temps.

    Quadriage parfait de piquets, puis plantation de ceux du bout et installation des fils de fer, elles sont devenues " grandes" en quelques jours!

     

    Petit retour en arrière ...

     

     PLants au mois de juin 2012, juste mis en terre.

     

    A la sortie de  l'hiver.

      

     

    Première "coupe" tout début juillet

     

    Christian en "coiffeur" attentioné

      

     

    Le "vert" est revenu avec les pluies de Septembre

     

    Au moment des vendanges... des autres parcelles

      

    Tout un art ...

      

      

      

      

    Premiers piquets plantés encore ... 7997

     

     

     

     

    Quadriage parfait !

      

    Le "planter" des piquets du bout des rangs : terminé

     


    votre commentaire
  •  

     

    + DU SANG ET DES LARMES...VERSION VINICOLE +

     ... DU VIN ET DE LA SUEUR pendant les écoulages.

    Nous avons teminé en ce début de semaine cette periode si particulière : les écoulages.

    Travail épuisant s'il en est, que personne n'aime vraiment faire : entrer dans les cuves!           Il y fait chaud, l'air y est chargé de gaz, les déplacements y sont instables, le marc mouillé est très lourd ... et cela se repéte cuve après cuve!

    Première étape, nous faisons couler le jus, ainsi la cuve se vide, et il ne va rester que le marc.

      

    [Sans titre]

     

     [Sans titre]

     

    Après cette opération, la presse est installée devant la cuve, un aspirateur à l'interieur pour y aspirer les gaz de la fermentation et rendre l'air plus respirable ...

      

    [Sans titre]

    [Sans titre]

    [Sans titre]

     

    ... et puis il n'y a plus qu'à ...entrer à l'intérieur avec comme seule arme ...une pelle!

      

    [Sans titre]

     

    [Sans titre]

     

    [Sans titre]

     

    [Sans titre]

     

    [Sans titre]

     

    Le marc est ainsi pressé, les jus recoltés, jus de presse, seront vinifiés à part, ils ne seront assemblés aux autres jus que très rarement chez nous, car  ils concentrent souvent tous les défauts du millésime.  

     

    [Sans titre] 

      

      

    [Sans titre]

      

    [Sans titre]

     

    [Sans titre]

     

    La fin des écoulages marquent vraiment la fin de cette periode de vendanges. Cela accentue encore un peu plus la fatigue accumulée durant ces dernières semaines, cela annonce aussi le retour à la vigne à temps complet pour les hommes, mais avant cela ils auront une semaine de repos bien mérité.   


    votre commentaire
  •  

     

    + LE TEMPS D'UNE VISITE +

    Depuis la fin des vendanges, nous n'avons pas chômé.

    Soulagés d'avoir pu finir avant deux gros orages qui auraient surement mis en péril l'état sanitaire de nos raisins, nous étions  malgré tout un peu amers...

    ... mais nous n'avons plus le temps d'être pessimiste.

    C'est un fait aujourd'hui, nous n'avons pas pu attendre la maturité, qu'il faut intégrer à nos vinifications. Et comme c'est  le millésime qui en dépend, nous sommes repartis à "l'assaut"  de nos cuves,  ne lâchant rien!

    Petite visite virtuelle de nos chais :  

    Ici dans les cuves en ciment  nos blancs finissent doucement leur fermentation, plus que pour  quelques heures.  De très beaux arômes se dégagent de chaque cuve, très prometteurs, pour donner du gras à ces jus un peu vifs cette année, nous les laisserons  sur lies en les brassant régulièrement.

     

      

     

    Toujours dans les cuves en ciment, nos rosés et clairets fermentent tout doucement  à 17°, nous les avons légèrement aéré pour accélerer les levures. Les jus s'annoncent déjà avec beaucoup de fruits, d'une belle couleur, dans ces cuves aussi  c'est très prometteur.

     

     

    Maintenant dans les cuves en inox, on s'approche aussi de la fin de cette première fermentation. Pour faire le plein de chacune, nous avons écoulé une cuve : à l'arrivée de la vendange nous ne remplissons pas nos cuves entièrement, avec les dégagements de gaz carboniques elles déborderaient. En fin de fermentation nous pouvons faire le plein de ces cuves pour les protéger de l'oxygène.

      

      

    Ensuite ce sera le temps ... pas des cerises mais des macérations, leur durée variera, c'est à la dégustation que l'on décidera d'arrêter ou de continuer. Il y a un manque de matière et de gras dû aux problèmes de maturité. Nous avons donc fait des remontages 4 fois par jour d'un quart d'heure pour aller "chercher" tout cela.

     

     

    Le millésime 2013 se dessine doucement, que déjà nous pensons à 2014 et aux années à venir... installer nos plantes, finir de préparer les sols pour les futures plantations...

      


    votre commentaire
  •  

     

    + LA SEMAINE DE TOUS LES DANGERS + 

      

    Beaucoup de retard dans nos ecrits... comme indiqué lors du précedent billet,  les choses se sont pécipitées et il a été difficile d'être sur tous les tableaux!

    Mais voici jours après jours cette semaine intense, stréssante et épuisante!

      

     J+4 CA S'EST FAIT !!!!

    Ce lundi nous avons fini de rentrer nos blancs. Il restait une parcelle sur une propriété sur une autre commune, qui avait pu attendre. Touchée par la grêle elle avait du retard, nous la vinifions  à part, ne sachant pas si nous allons l'assembler aux autres cuves ou pas. Première pour nous cette année, nous vinifions nos cépages de blancs séparement part, la grêle d'Aout nous a peut-être donné inconsciemment l'envie de les "bichonner" nos cuves de blancs!

    Voilà tous nos blancs sont là dans notre chai, c'est une bonne chose de faite!

    Nous avons reçu nos barriques, cette année c'est sûr, nous allons refaire LA CUVEE DESIGN en blanc. Que cette année ne soit pas seulement celle des désolations et catastrophes.

     

     

      

     

      

    J+5 A NOUS LES MERLOTS!

      

    On ne baisse pas la garde, on ne relâche rien, les merlots nous attendent! Plus question de patienter, nous croyons qu'il n'y a plus rien à attendre de ce millésime. Tout est joué dans la vigne, dans tous les cas chez nous, maintenant le travail sera d'en tirer le maximum dans les chais.

    Nous sommes sur le fil, borderline, pour l'instant les graines rentrées sont belles mais nous sommes surs que dans très peu de temps l'état sanitaire se dégradera. Deux cuves sont remplies lors  une belle journée toujours sous un climat très, très océanique. Les premiers jus sont à 12.5°,que demander de plus!

      

      

     Nos merlots

      

      

    J+6 ENCORE UN MATIN !

    Nous continuons aujourd'hui mercredi à ramasser nos merlots. Nous nous sommes arrêtés vers 21h et nous reprenons à 6h, pas  une minute à perdre! Pour la première fois nous rencontrons des graines plus abimées juste sur quelques bouts de rangs sur une parcelle. Heureusement le reste de la journée nous apporte de beaux tombereaux. Nous remplissons trois cuves.

     

    A l'aube ...

      

      

     

    Jusqu'à la tombée de la nuit.

     

     

     Nos cuves de rouges qui se remplissent

     

    En attendant que les cuves de rouges se remplissent les  premières de blancs enclenchent leur fermentation.

     

     

    J+7 SUR LE METIER CENT FOIS ...

    Nous avons échappé hier à une terrible dépression prévue par la météo, orage avec peut-être de la grêle...mais elle est à nouveau annoncé pour ce soir. Alors les journées se ressemblent, rentrer le plus vite possible, arriver à gérer toutes cuves dans les chais et croiser les doigts pour être épargnés.

    Sous un ciel flamboyant les premières gouttes sont apparues en tout début de journée...

     

    à 8H du matin

     

     

     

     

    Trois cuves ont été rentrées pendant cette journée entre averses et éclaircies, lorsque nous avons pris la décision de ramasser aussi nos cabernets. 1,8 hectares qui normalement est vendangé quelques jours après nos merlots mais l'orage annoncé montait et ... 

       

    Nos cabernets

     

     

    à 20H30

     

    ... Et nous avons fini à 20H45, juste avant que l'orage se déchaine encore 28mm sont tombés. Que d'eau, que d'eau

     

    Soulagés, epuisès, nous tournons la page des vendanges 2013 ...et la météo semble malheureusement nous avoir donné raison, il est tombé encore 30 mm vendredi soir. Maintenant une autre histoire se joue dans les chais et se sera le sujet de prochains billets.


    votre commentaire